Il s’agirait d’un modèle très différent des actuelles voitures électriques proposées par le groupe Hyundai dont dépend la marque Kia.

Avec un design qui brouillerait les genres, à la croisé entre SUV et berlines, l’engin serait conçu de telle sorte à démontrer qu’il est possible d’obtenir des niveaux de performance très élevés, sans pour autant atteindre les tarifs demandés par Tesla, BMW ou Mercedes.

C’est du moins ce qui ressort des propos confiés au Webzine Autocar par différents collaborateurs de Kia.

Quelques caractéristiques techniques séduisants pour cet engin proposé en 2021 sont avancés : une autonomie WLTP de 500 kilomètres, une architecture sous 800 V comme la Porsche Taycan, une recharge de 20 à 80% en 20 minutes sur des chargeurs ultrarapides 350 kW, une nouvelle plateforme pour des SUV et des berlines Kia et Hyundai (thermiques et électriques) de plus grandes dimensions que les modèles existants, etc.

Le groupe motopropulseur électrique serait développé avec Rimac, selon la collaboration technologique des 2 entreprises annoncée en mai 2019. Il animerait un engin dont les lignes s’inspireraient du concept Imagine by Kia dévoilé il y a un an au salon de Genève.