Deutsche Post DHL s’adresse régulièrement à la startup allemande StreetScooter, spécialisée dans la fourniture de solutions en mobilité électrique pour les professionnels. Le groupe de messagerie exploite depuis des années le modèle Work, sur lequel les 2 entreprises ont d’ailleurs testé en janvier de cette année un filtre à particules développé par Mann + Hummel.

Le modèle Work XL est le plus gros des fourgons de livraison proposés au catalogue de StreetScooter. Bâti autour d’un châssis de Ford Transit, il dispose d’une capacité de chargement de 20 m³ et de 1.275 kg. Pour une autonomie d’environ 200 km, la startup a doté cet utilitaire d’une chaîne de propulsion électrique composée d’une batterie lithium-ion 76 kWh qui alimente un moteur d’une puissance maximale de 90 kWh (122 ch) pour un couple de 276 Nm.

Selon les 3 partenaires, cette configuration, comparé à un modèle diesel équivalent, permettrait à chacun des exemplaires de Work XL, lorsqu’ils sont utilisés par Deutsche Post DHL pour les livraisons dans les centres-villes, d’économiser annuellement 5 millions de tonnes de CO2 et 1.900 litres de carburant.

Le StreetScooter Work XL vient d’entrer dans sa phase de production, sur le site Ford de Cologne (Allemagne), à raison de 3.500 unités par an. Environ 180 employés vont être mobilisés à cette tâche. Un objectif qui traduit la volonté des partenaires de proposer l’utilisation de ce fourgon électrique à d’autres entreprises dans un futur proche.

Un fourgon électrique sur base Ford Transit pour Deutsche Post DHL
4.7 (93.33%) 9 votes