Produite sur les mêmes lignes que la Yaris classique, la nouvelle Yaris Cross vient d’entamer sa production à l’usine de Valenciennes, dans le département du Nord.

Reine sur le segment des citadines, la petite Toyota Yaris hybride aura bientôt droit à son équivalent SUV. Prenant des allures de mini RAV4, la Yaris Cross est disponible à la commande depuis quelques semaines. Elle vient désormais d’entamer sa production à Valenciennes (Nord) où elle sera assemblée sur les mêmes lignes que sa grande sœur. Au total, le constructeur a investi 100 millions d’euros pour préparer ses ateliers à la production du nouveau modèle.

« La Yaris Cross représente un atout supplémentaire pour notre site. Produire deux modèles sur les segments les plus dynamiques en Europe renforce notre compétitivité et nous assure un bel avenir », a réagi Jim Crosbie, Président de Toyota Motor Manufacturing France.



Un crossover hybride décliné en deux versions

En matière de motorisation, Toyota va au plus simple puisque cette version Cross reprend la même fiche technique que la version originale. Dans sa configuration de base, la Cross hérite ainsi d’un moteur essence de 1,5 l couplé à un bloc électrique. L’ensemble cumule 116 chevaux de puissance.

Offrant le même niveau de puissance, une version à transmission intégrale AWD-i est également disponible. Elle se distingue par l’ajout d’un second moteur électrique sur le train arrière.

En France, la Toyota Yaris Cross hybride a intégré la grille de tarifs du constructeur début mai. Comptez 25 500 € pour le modèle de base.