De la berline au crossover en passant par l’utilitaire, Toyota accélère ses plans dans l’électrique et annonce l’arrivée d’une gamme complète.

Ne jamais dire jamais ! S’il a longtemps lourdement critiqué l’électrique à batteries, riant ses limites d’autonomie et lui préférant la technologie hydrogène, Toyota se lance tout de même dans l’aventure. Alors qu’il s’apprête à lancer la version électrique du Toyota C-HR en Chine, le groupe nippon a annoncé l’accélération de ses plans.

Lors d’un point presse organisé ce vendredi 7 juin, le vice-président exécutif de Toyota, Shigeki Terashi, a indiqué que le constructeur prévoyait de réaliser la moitié de ses ventes avec des véhicules électrifiés d’ici 2025, soit 5 ans plus tôt que prévu. Un objectif qui englobe à la fois les véhicules hybrides, électriques et hydrogènes.

« Nous ne sommes pas en train de nous concentrer sur la priorité des véhicules électriques à batterie et nous n’abandonnons pas notre stratégie hydrogène » a clarifié le dirigeant, indiquant néanmoins que la marque serait dorénavant plus présente sur le segment des véhicules électriques à batteries.

Une ambition qui passe par de nouveaux partenariats conclus avec les sociétés CATL et BYD afin de sécuriser l’approvisionnement en batteries.

Lors de la conférence, le groupe a présenté ce à quoi ressemblera sa future gamme de véhicules électriques, révélant plusieurs concepts allant des petits véhicules du gabarit d’une Smart au crossover et à l’utilitaire. Celle-ci devrait s’appuyer sur un dérivé de la plateforme TNGA, la e-TNGA. A ce stade, le constructeur ne donne pas plus d’information quant aux caractéristiques et au calendrier de lancement de cette nouvelle gamme. Wait and see…