Arrivée à mi-carrière, la Toyota Prius adoucit ses lignes et gagne une version quatre roues motrices AWD-i inédite.

Trois ans après le lancement de la quatrième génération, la plus célèbre des voitures hybrides évolue. Présentée à l’occasion du salon de l’automobile de Los Angeles, la Prius restylée arbore un look un peu plus sage avec des optiques entièrement redessinées. Une façon pour le constructeur de répondre à ceux qui reprochaient à la berline un design beaucoup trop clivant.

A l’intérieur, plusieurs évolutions sont également annoncées avec des finitions inédites, un écran tactile plus rapide et l’intégration des instructions de navigation au dispositif d’affichage tête haute.

Sur le plan technique, la Prius restylée reçoit une transmission intégrale inédite. Baptisée AWD-i, celle-ci vient compléter la version deux roues motrices et repose sur l’intégration d’un moteur électrique supplémentaire au niveau de l’essieu arrière. Celui-ci s’active à la fois lors des phases de démarrage (jusqu’à 10 km/h) et en fonction des conditions d’adhérence, dans la neige ou sur chaussée glissante, entre 10 et 70 km/h. Une version quatre roues motrices qui sera à priori réservée au seul marché américain. La clientèle européenne pourra toutefois se consoler avec la nouvelle Corolla, dont la version hybride sera déclinée en deux ou quatre roues motrices, ou le Toyota C-HR dont l’arrivée d’une transmission intégrale est également prévue.

Après ses débuts à Los Angeles, la nouvelle Toyota Prius 2019 fera sa première apparition en Europe à l’occasion du Salon de l’automobile de Bruxelles en janvier.

Toyota Prius restylée : design adouci et transmission intégrale
4.6 (91.3%) 23 vote[s]