Avec la Model S Plaid+, Tesla est en mesure d’aller chercher les records. La berline pourrait même prendre sa revanche sur le Nürburgring.

Peu de temps avant son arrivée, la Porsche Taycan s’est illustrée avec un record sur la boucle nord du Nürburgring, le chrono ultime à détenir. Tesla a alors tenté de reprendre son titre avec une Model S élargie et dopée, en vain. Mais la firme de Palo Alto n’a pas dit son dernier mot.

Comptant désormais sur la Tesla Model S Plaid+, Elon Musk envisage d’envoyer un exemplaire sur l’Enfer vert, pour non seulement voler le titre à l’électrique de Zuffenhausen, mais aussi décrocher un record dans la catégorie des berlines.



Un record dans la catégorie des berlines toutes énergies confondues

Avec plus de 1 100 ch, un 0-100 km/h en 2,1 secondes et une vitesse de pointe de 320 km/h, la Model S Plaid+, la berline électrique devra faire mieux que le chrono de 7’42 de la Taycan Turbo S ou que le temps de 7’21’’23 de la Jaguar XE SV Project 8.

Mais Elon Musk est confiant, puisqu’il envisage un temps inférieur à 7 minutes pour la Model S Plaid+. Un chrono qui laisse tout de même songeur, puisque l’électrique entrerait alors dans la sphère des missiles routiers, en devançant la Nio EP9, la plus rapide des électriques (hors Volkswagen ID.R de compétition).