Avec cette opération, c’est l’un des derniers pas majeurs vers la conduite 100% autonome des Tesla qui est en train d’être posé. Elon Musk assure qu’avant la fin de la présente année 2019 cette fonctionnalité serait ainsi techniquement viable et opérationnelle.

Appel à des centaines d’employés

Mais avant d’en arriver là, le constructeur de Palo Alto a besoin d’une équipe de plusieurs centaines de testeurs. Et c’est tout naturellement qu’il s’est d’abord tourné vers ses propres collaborateurs.

Un premier appel en ce sens avait déjà été lancé en septembre dernier. Mais les besoins sont loin d’être satisfaits, comme l’a indiqué le média Web Electrek qui a relayé le message numérique adressé directement par Elon Musk à son personnel : « Tesla a besoin de quelques centaines de participants internes supplémentaires pour le programme de test de conduite 100% autonome qui est sur le point d’accélérer considérablement grâce à l’ajout de l’ordinateur à réseau neuronal conçu par Tesla (connu en interne sous le nom de Hardware 3). Il a plus de 1.000% de capacité supplémentaire que le HW2 ! ».

L’option en cadeau

Selon Tesla, le nouveau matériel s’appuie sur « l’ordinateur le plus avancé au monde pour la conduite autonome ».

En contrepartie de leur aide, et à condition de faire remonter leurs remarques à l’équipe en charge du développement de l’Autopilot, les salariés bénéficieront gratuitement de la fonctionnalité de conduite 100% autonome et des mises à jour qui suivront. Un très beau cadeau, puisque l’option est normalement facturable 8.000 dollars, soit un peu plus de 7.000 euros.

Dernier appel

Pas besoin d’acheter un modèle neuf pour répondre à l’appel du boss : Tesla procédera aux modifications nécessaires, dont l’ajout du fameux nouvel ordinateur Hardware 3, sur les Tesla déjà en circulation. Une opération qui sera également effectuée sur les véhicules des clients qui auront payé pour l’option de conduite 100% autonome.

Elon Musk a prévenu les indécis : Sa proposition est valable jusqu’à avoir réuni suffisamment de participants, et son appel ne sera pas renouvelé.

Source : Electrek

Tesla : l’Autopilot V3 bientôt en tests réels
4.8 (96.92%) 13 vote[s]