batterie

Le Ministère de l’éducation et de la recherche allemand va financer un projet qui a pour but d’améliorer la sécurité des batteries lithium-ion.

Le projet SafeBatt sera financé à hauteur de 19 millions d’euros par le Ministère de l’éducation et de la recherche sur un montant total de 36 millions d’euros. Il réuni des partenaires publics et privés autour de l’amélioration de la sécurité des batteries pour les véhicules électriques et hybrides.

Plus précidémment, l’objet de ces recherches est l’électrochimie des cellules de batteries, l’utilisation de nouveaux matériaux et la création d’un « passeport numérique » qui joue le rôle de boite noire en surveillant constamment les données d’une batterie lors de son fonctionnement.

Safebatt doit notamment aboutir à un renforcement des protocoles de test des batteries, toujours dans cette optique d’améliorer leur sécurité.

Publicité


Il s’agit d’une initiative importante pour éviter les risques d’incidents qui auraient un impact néfaste pour l’avenir de la voiture électrique.

Publicité