Le restomod a le vent en poupe. Mais pour faciliter encore sa progression, la société Zero Labs met au point une plateforme « skateboard » révolutionnaire.

Le rétrofit (méthode qui consiste à offrir à une voiture thermique une mécanique totalement électrique) gagne du terrain. Notamment dans le segment des anciennes de collection, blasphème ultime pour certains puristes, mais qui permet de pérenniser l’existence de ces gloires du passé. Toutefois, l’opération n’est pas toujours aussi facile que la simplicité de la technologie électrique le laisse supposer.

Pour faciliter les transformations de certaines voitures de collection, la firme Zero Labs a développé une plateforme « skateboard » inédite. En se reposant sur le schéma de la plateforme Rivian, mais aussi sur la désormais rare conception à châssis séparé, le fabricant propose une base prête à recevoir une carrosserie.



Une base haut de gamme à quatre roues motrices et 600 ch

Entièrement équipée des trains roulants, des moteurs et de la batterie, la plateforme peut accueillir les carrosseries de quelques tout-terrains conçus à l’origine avec un châssis séparé. Zero Labs indique que sa base est compatible avec les Ford Bronco, les Toyota FJ ou les Land Rover Series II et III, mais que d’autres modèles seront ajoutés ultérieurement.

Zero Labs propose deux packs de batteries avec des capacités de 85 kWh ou 100 kWh, délivrant respectivement 321 km et 378 km d’autonomie. Le catalogue s’ouvre avec la version propulsion à moteur arrière de 300 ch pour 330 Nm de couple, alors qu’une déclinaison intégrale doublant la puissance occupe le haut du tableau. Au chapitre options, le châssis peut s’agrémenter d’une suspension pneumatique et d’un système de freinage Brembo.

La firme américaine n’a pas communiqué le prix de sa base, dont chaque projet s’accompagnera d’une restauration haut de gamme de type restomod : les saveurs d’époques seront conservées, mais certains éléments seront remplacés par des pièces modernes, à l’image des compteurs numériques.