Franko30, membre d’un forum allemand d’utilisateurs de VE, dénonce une clause du contrat de location de batterie de Renault qui accorderait le droit au concessionnaire de contrôler certains paramètres du véhicule à distance sous certaines conditions.

Cette clause lui permettrait notamment d’empêcher le chargement de la batterie au terme de la durée de location contractuelle ou en cas de défaut de paiement. Si cette clause n’est pas masquée, elle implique en revanche d’autres réalités un petit peu plus inquiétantes.

Car si Renault a les moyens de contrôler à distance le processus de rechargement de votre véhicule… que contrôle-t-il d’autre ?

Un article du journal Der Spiegel note par exemple que la Zoe (entre autres véhicules électriques) collecterait des informations concernant votre déplacement (localisation, vitesse, point de recharge utilisés, etc.) et les transmettrait au concessionnaire à votre insu.



Dans son post, Franko30 imagine certaines dérives que pourraient entrainer ces systèmes de plus en plus fréquents dans notre quotidien et « prédit » le jour ou le gouvernement pourra immobiliser les citoyens lors d’évènements politiques controversés en bloquant leurs véhicules ou accéder à nos informations par le biais des concessionnaires.

Ces systèmes de contrôle à distance ou de recueil d’information sont devenus quasiment incontournables… Et vous, qu’est ce que cela vous inspire ?