Afin de démarrer sur les chapeaux de roues la carrière de sa nouvelle citadine électrique, Renault la propose en location longue durée aux particuliers à partir de 89 euros par mois.

Parmi les bonnes nouvelles, l’offre valable jusqu’au 30 novembre 2020, ne s’appuie par sur la prime à la conversion qui aurait exigé la mise à la casse d’une voiture considérée comme polluante.

Le premier des 37 loyers mensuels sera classiquement majoré. Du montant de 7 803 euros sera déduit le bonus écologique de 5 764,50 auquel la version d’entrée de gamme Life est éligible. De sorte qu’il ne restera plus à verser que 2 038,50 euros en apport.

Si l’on peut faire confiance à Renault pour que sa formule de LLD à bas coût ne pose pas (trop) de problèmes de disponibilité sur la Twingo électrique, c’est au niveau du kilométrage maximum compris dans la proposition que la sélection va se réaliser parmi les clients potentiellement intéressés.

Publicité


Sur la durée, il ne faudra pas parcourir plus de 22 500 kilomètres, soit, ramenés à l’année, 7 500 km.

Bon point pour le constructeur, le bouton « Financement », accessible depuis la page dédiée à la citadine électrique, ouvre en pop-up sur une application qui permet de déterminer le montant des loyers en fonction de ses propres besoins.

Ainsi, pour exemple, et un peu plus de 20 000 km par an (soit 62 500 km sur les 37 mois), le prélèvement mensuel s’élèverait à 148,70 euros.

Il est également possible de modifier le montant de l’apport (235,50 euros au minimum sur le simulateur) et la durée (25, 37, 49, et 61 mois).

Avis de l'auteur

Ce qui est appréciable dans cette formule de location à bas coût sur la Twingo électrique, c’est que Renault ne cède pas à la mode des offres saupoudrées à la perlimpinpin.

Certes, est mise en avant une proposition bien salivante dont les modalités ne pourront cependant pas convenir à tous les automobilistes. Mais l’application accessible permet de rapidement évaluer que, pour une augmentation pas forcément prohibitive des loyers, ni trop éloignée de la formule de base, il est possible de trouver un compromis potentiellement satisfaisant.

Je vous recommande cependant de vous faire confirmer en concession le résultat que vous obtiendrez par simulation. Dans mon exemple pour 62 500 km sur 37 mois avec l’apport de référence, j’ai obtenu des loyers plus chers sur 49 et 61 mois (175,86 et 163,79 euros). À comparer aux 148,70 euros sur 37 mois. Il s’agit sans doute là d’une anomalie au niveau de l’application.


Publicité