Selon le CNPA, 60 à 65.000 acheteurs de voitures auraient reçu une prime à la conversion au 25 juin 2020, le quota de 200.000 pourrait donc expirer avant la fin de l’été.

Avec une plus grande éligibilité, la prime à la conversion version juin 2020 savait qu’elle allait accélérer. Nous avons enfin des premiers chiffres, que communique le CNPA, le Conseil National des Professionnels de l’Automobile.

Selon l’organisation, « 60.000 à 65.000 primes ont été accordées au 25 juin ». Ainsi, à cette heure, les Français ont déjà écoulé 25% du quota de primes à la conversion. Le gouvernement avait statué sur 200.000 à partir du 1er juin 2020, avec les nouvelles conditions d’éligibilité.

Le rythme d’attribution est ainsi le double qu’auparavant, soit environ 20.000 primes par semaine, contre 10.000. Si ce mouvement se confirme ces prochaines semaines, le quota serait donc atteint d’ici mi-août. Toutefois, les immatriculations de voitures sont traditionnellement plus basses en juillet et surtout en août, avant une reprise nette en septembre. Une fin est donc plus probable courant septembre.

Publicité


Une prime revue après la fin du quota ?

Le CNPA assure d’ailleurs vouloir suivre de près la tendance afin de surveiller cette éventuelle date de fin. Le gouvernement devra constituer un décret, statuant sur la date exacte. Après celle-ci, la prime à la conversion reviendrait aux conditions validés avant le 1er juin. Toutefois, l’organisation concède se réunir « avec les Ministères concernés sur les modalités de la prochaine prime à la conversion » et souhaite « maintenir une aide à visée sociale et écologique, en gardant le périmètre actuel de véhicules éligibles ».

Publicité