La marque de voitures sportives Porsche a conçu un SUV disposant de quatre moteurs électriques afin de développer un système de contrôle de couple entièrement électronique.

Si ses concurrents ont choisi de faire leur entrée sur le marché de l’électrique en passant par la case SUV, Porsche a préféré une berline. La Taycan  ne restera pas seule longtemps. Un prototype de SUV électrique a été développé, à quatre moteur, un par roue, notamment pour concevoir un nouveau contrôle de traction.

Un différentiel et un ESP combiné électroniquement

« Un véhicule électrique avec les quatre roues motrices et de multiples moteurs a un avantage fondamental sur les essence ou diesel » précise Porsche, « c’est presque comme si vous aviez une pédale d’accélération pour chaque essieu ou roue ».

Tout passe par un contrôle électronique du couple, via un logiciel développé à partir d’une feuille blanche. Il répartit donc le couple à l’avant, arrière ou 50/50 selon la situation. Mais pas seulement. Sur le SUV développé, « le logiciel prend le rôle de différentiel », corrigeant les pertes d’adhérence, en bloquant indépendamment les roues concernées. « Cela revient à conduire sur des rails, un SUV avec l’agilité d’une voiture de sport », lance Ulf Hintze de Porsche Engineering.

Le « module d’observation », nom barbare de la partie analytique de la conduite, a donné le plus de fil à retordre aux développeurs. Il se devait de recueillir des informations, sans capteur additionnel. Grâce à ses données, le système agit aussi comme un ESP. Il peut donc corriger des trajectoires, en freinant mais aussi en accélérant certaines roues si besoin.

Pour le moment, impossible de prédire si ces développements seront apportés sur le prochain Porsche Macan électrique. De l’aveu de Porsche, le système convient parfaitement à un SUV, « et pour d’autres types de voitures électriques ». Si la 911 n’est pas encore prête à cette transition, un tel système pourrait bénéficier à une autre sportive. Cela tombe bien, une rumeur se répand sur une Porsche 718 électrique… Affaire à suivre.