pastille-ecolo

Ségolène Royal a présenté les détails du système de pastilles qui permettra de connaître le taux d’émission des véhicules et de mettre en place des politiques adaptées à chaque catégorie.

La vignette sera t-elle obligatoire ?

Les automobilistes auront le choix : il pourront librement choisir d’apposer ou non sur leur pare-brise cette fameuse pastille dont la couleur sera adaptée au niveau d’émission de leur véhicule.

À quoi correspondent les différentes couleurs ?

Les couleurs vont du vert au brun pour les véhicules thermiques tandis que les véhicules électriques ont une vignette spécifique, de couleur bleue.

vignette-qualite-air



Quels véhicules seront concernés ?

Ce certificat de qualité de l’air concernera les voitures particulières mais aussi les deux-roues, les véhicules utilitaires, les poids lourds et les bus, avec des dates d’entrée en vigueur des normes EURO différentes.

À quoi va servir la pastille écolo ?

L’objectif de cette classification des véhicules en fonction de leur niveau d’émission est de permettre aux villes de mettre en place des avantages pour les véhicules les moins polluants ou des restrictions pour les plus polluants.

Concrètement, cela permettra aux forces de l’ordre de déterminer plus facilement quels véhicules à faible niveau d’émission peuvent circuler les jours de circulation alternée. Les agents de stationnement pourront aussi mieux différentier les véhicules électriques qui peuvent stationner gratuitement dans certaines villes.

Comment demander cette vignette ?

Les automobilistes pourront demander gratuitement leur vignette par courrier ou par Internet lors des 6 premiers mois. Ensuite, elle sera facturée 5 euros.

Est-ce un système uniquement français ?

Oui, ce système de pastille ne fonctionnera qu’en France, même si d’autre pays européens ont mis en place des mesures similaires (Allemagne, Danemark, Suède, Italie, Autriche).

Quand est-ce que ces pastilles entreront en vigueur ?

Le système sera opérationnel au 1er janvier 2016.