pastille verte

Ségolène Royal propose de mettre en place un système de pastilles de couleur pour identifier les véhicules plus respectueux de l’environnement et leur attribuer des avantages spécifiques.

En 1998, le gouvernement avait mis en place une pastille verte qui permettait aux automobilistes de circuler lors des pics de pollution. Ce dispositif avait disparu 5 ans après…

Ségolène Royal veut mettre en place un système similaire d’ici l’été. Il s’agit d’un « certificat qualité de l’air que les véhicules propres pourront apposer derrière leur pare-brise. Plusieurs certificats de couleurs différentes seront créés en fonction des seuils d’émissions polluantes des véhicules. ».

Des avantages pour les véhicules propres

Avec le certificat de couleur verte, l’automobiliste pourra prétendre à un certain nombre d’avantages :
– Circuler lors des pics de pollutions en cas de circulation alternée ou dans les zones restreintes par les villes
– Circuler dans les voies de bus lorsque les collectivités l’autoriseront
– Stationner gratuitement (là aussi, en fonction du choix des collectivités)

Publicité


Cette pastille verte viendra notamment lever la frustration des utilisateurs de voitures électriques qui n’avaient pas pu circuler l’été dernier lors des pics de pollution… alors qu’ils n’y participaient pas directement.

pastille-verte

Publicité