Faute de parvenir à satisfaire la demande, Opel ne signera plus de nouveaux contrats pour l’acquisition de l’Opel Ampera-e en Norvège.

Aujourd’hui proposée sur quatre marchés européens – Norvège, Allemagne, Suisse et Pays-Bas – l’Opel Ampera-e semble avoir de plus en plus de mal à suivre le rythme des commandes. Alors que le constructeur suspendait il y a quelques semaines ses commandes en Allemagne, c’est à présent en Norvège que le carnet de commandes affiche complet.

« Nous recommandons à nos concessionnaires en Norvège de ne plus signer de contrats sur Ampera-e à l’heure actuelle, mais plutôt de mettre ceux qui le souhaitent sur une liste d’attente » a expliqué un porte-parole de la marque, désormais propriété du groupe PSA, au site norvégien tek.no.

Premier marché européen à ouvrir son carnet de commandes, la Norvège a plutôt bien accueilli la voiture. Au total, plus de 4000 commandes ont été signées pour moins de 1000 véhicules livrés depuis le début de l’année. Pour ceux qui ont réservé le véhicule il y a peu, Opel annonce des livraisons en 2019 « au plus tôt »…

Opel Ampera-e : les commandes suspendues en Norvège
4.7 (93.33%) 3 votes