Le pionnier de la voiture électrique doit dévoiler son futur crossover électrique au salon de Tokyo. Quelques informations ont fuité, à quelques jours de l'évènement.

Après la Leaf, quel avenir pour l’électrique chez Nissan ? Le constructeur s’oriente vers un SUV zéro-émission qui devrait tirer les enseignements de l’emblématique citadine. Selon des informations publiées par des magazines auto japonais et espagnols, la Nissan Ariya -c’est son nom- bénéficierait notamment d’un système de refroidissement liquide pour sa batterie. Il embarquerai également des cellules NMC 811 fournies par AESC et un connecteur Combo CCS, la norme de recharge rapide et ultra-rapide européenne. Basé sur la plateforme CMF-EV commune à Renault et Nissan, le crossover est annoncé avec une autonomie de 480 kilomètres et un 0 à 100 km/h en 5 secondes.

Côté design, le concept paraît totalement nouveau. Il reprend quelques signatures stylistiques de la Leaf mais les optiques en liseré se rapprochent du Hyundai Kona. Le gabarit est comparable à celui d’un Qashqai avec une habitabilité de Murano. A l’intérieur, il est notamment rapporté un tableau de bord « fantôme » qui n’apparaît que lorsque le véhicule est allumé. Pour en savoir plus, il faut attendre l’ouverture du salon de Tokyo le 24 octobre prochain.

Publicité


Publicité