Dans sa stratégie d’électrification, Ford doit pour l’instant compter sur un seul véhicule électrique. C’est pour cela que la capacité de production du Mustang Mach-E va exploser.

C’est le PDG de Ford, Jim Farley, qui a annoncé l’accélération de la production du SUV électrique de la marque. L’objectif de Ford est de produire 200 000 exemplaires annuels du modèle à l’horizon 2023. Cela représenterait le triple de ce qu’aura produit Ford cette année. Ces chiffres concernent d’ailleurs l’Europe et l’Amérique du Nord. Sur le marché chinois, Ford a créé une coentreprise avec Changan pour produire le Mach-E, indépendamment des annonces de Farley.

Cela a notamment un impact sur la production de deux modèles américains du groupe Ford. Attendus en version électrique en 2024, les Ford Explorer et Lincoln Aviator ne sortiront pas de l’usine mexicaine, comme c’était prévu initialement.

C’est par ailleurs ce qu’avait confirmé la semaine dernière Lisa Drake, directrice des opérations de Ford en Amérique du Nord. « Nous avions déjà envisagé de construire un véhicule électrique supplémentaire à Cuautitlan, mais notre priorité actuelle est d’augmenter la production de la Mach-E, compte tenu de la demande », a-t-elle expliqué.

Ford aura ensuite un dernier défi à relever, celui des pénuries qui menacent actuellement l’industrie. Là encore, Farley prévient que Ford donnera toute la priorité à ses voitures électriques.