En tête des ventes de véhicules hybrides rechargeables dans l'Hexagone, le Mitsubishi Outlander PHEV affiche quelques discrètes modifications pour 2020.

Alors que la marque avait augmenté l’an dernier la capacité batterie et l’autonomie de son SUV star, les changements apportés sur le millésime 2020 se révèlent beaucoup plus sages.

Sans toucher à l’apparence extérieure de l’Outlander PHEV, Mitsubishi y apporte une série de modifications intérieures. La version 2020 du SUV hybride rechargeable nippon reçoit ainsi un GPS TomTom intégré avec cartographie Europe, un nouveau système audio premium à 8 hauts parleurs (réservé à la version haut de gamme), un système de réglage lombaire à commande électrique pour le siège conducteur et une banquette arrière améliorée.

Optimisée dans son ergonomie, la console centrale intègre également un nouvel écran tactile de 8 pouces, soit un pouce de plus que la précédente version, ainsi qu’un nouveau processeur. Plus rapide, celui-ci permet notamment au système multimédia « SDA » la lecture de vidéos.

A partir de 36.990 €

En tête des ventes sur le segment des véhicules hybrides rechargeables dans l’Hexagone, l’Outlander PHEV figure parmi les SUV branchés les moins chers du marché.

Commercialisé à partir de 36.990 euros et décliné en quatre niveaux de finition, le Mitsubishi Outlander PHEV 2020 conserve la même architecture technique que le millésime précédent. D’une puissance de 135 chevaux, le moteur essence 2.4 l est complété par deux moteurs électriques. Répartis entre les trains avant et arrière, ces derniers affichent une puissance respective de 82 et 95 chevaux. Renouvelée l’an dernier, la batterie totalise 13,8 kWh de capacité et autorise 45 km d’autonomie en cycle WLTP.

En termes de consommation, Mitsubishi joue la transparence. Sans se limiter à communiquer sur le chiffre le plus flatteur – 2.0 l/100 km en cycle WLTP – la marque nippone précise également les valeurs de consommation de son SUV hybride avec la batterie déchargée. Selon le niveau de vitesse, la consommation varie ainsi de 6,1 à 8,8 l/100 km en cycle WLTP. Une pratique que l’on aimerait voir plus souvent chez les autres constructeurs…