Allez-vous craquer pour la Mia Blue Star ?

Placé en liquidation judiciaire en mars dernier, Mia Electric n’a toujours pas de repreneur. Mais tout n’est peut-être pas perdu…

Le tribunal de commerce de Niort chargé du dossier de reprise du petit constructeur de véhicules électriques a rejeté les trois offres qu’il a reçu.

La juridiction a jugé les offres de Newco et de 4H Holding comme étant « non-recevables dans cette procédure de cession ». En effet, ces entreprises ne proposaient qu’une reprise d’actifs. Mais le sort de Mia Electric n’est peut-être pas joué.

Le dernière offre, celle de Mia Generation (Georges Dao) a elle était jugée recevable, quoi qu’insuffisante… Les 300 000 € mis sur la table ne suffiraient pas pour poursuivre l’activité de Mia Electric.

Publicité


Michelle Boss, ancienne présidente de Mia Electric, proche de Georges Dao, reste cependant « confiante » : « Je pense qu’on aurait pu obtenir la reprise à 500 000 €. Il faut qu’on augmente la mise. ».

Le dossier de reprise retourne donc en procédure de cession. Un nouveau candidat présentera-t-il son offre ? À suivre…

Publicité