Sans l’aide de Tesla, Mercedes serait en train de travailler sur une nouvelle version de la Classe B électrique. Objectif : 500 kilomètres d’autonomie.

Alors que bon nombre de constructeurs semblent s’être lancés dans une course à l’autonomie, Daimler n’échappe pas à la règle et travaillerait au développement d’une version beaucoup plus performante de la Mercedes Classe B Electric Drive.

Selon les informations révélées par la presse Allemande, Mercedes développerait son propre groupe motopropulseur, cette fois sans l’aide de Tesla qui avait développé une grande partie de l’actuelle Classe B électrique. Une façon pour le géant allemand de conserver son indépendance vis-à-vis du constructeur américain. Surtout, Mercedes chercherait à augmenter considérablement l’autonomie de sa prochaine Classe B électrique avec un objectif de 500 kilomètres, soit plus du double des 230 km NEDC annoncés par le modèle actuel.

Si les médias allemands ne précisent pas de date de commercialisation, certains de nos confrères annoncent un lancement entre 2017 et 2019.

Publicité


Publicité