Le Renault Captur e-Tech plug-in.

Située dans le nord de l’Espagne, l’usine de Valladolid a été choisie par la marque française pour assurer l’industrialisation du Renault Captur e-Tech plug-in Hybrid.

Chez Renault, 2020 sera l’année de l’hybride. Alors qu’elle a choisi l’usine de Bursa, en Turquie, pour produire la version hybride de sa Clio, la marque au losange a sélectionné l’usine espagnole de Valladolid pour la fabrication de son premier modèle hybride rechargeable : le Renault Captur e-Tech Plug-in. Un choix qui n’est pas vraiment une surprise puisque l’usine espagnole assemble les versions classiques du Captur depuis 2013.

Selon le quotidien espagnol El Mundo, l’usine débutera la production du modèle dès la reprise de l’activité, suspendue durant quelques semaines en raison de l’épidémie de Coronavirus.

Révélé en début d’année à l’occasion du salon de l’automobile de Bruxelles, le Renault Captur e-Tech Plug-in développe jusqu’à 160 chevaux de puissance. Equipé d’une batterie de 9,8 kWh, il autorise environ 50 kilomètres d’autonomie en mode électrique. En France, le Captur hybride rechargeable est commercialisé à partir de 33.700 €. A l’origine prévues courant, les livraisons du modèle seront vraisemblablement décalées de quelques semaines, le temps que l’usine se remette entièrement en route.