C’est Nissan qui accompagnera le Royaume du Bhoutan dans son projet de devenir la première nation zéro émission.

Si le Bhoutan est un pays riche en hydroélectricité, il n’en utilise pourtant que 5% actuellement. Le reste de l’énergie produite est exportée en Inde, et génère des revenus qui servent principalement à acheter du carburant pour alimenter les véhicules du pays. Un paradoxe que le pays est bien décidé à changer.

Son Premier Ministre, Tshering Tobgay, soutient depuis sa nomination en juillet 2013 la transition vers le véhicule électrique et a annoncé le partenariat conclu entre le pays et Nissan : « Nous développerons un programme et nous le suivrons afin de devenir une nation zéro émission d’ici une date fixée ».

Nissan se chargera du développement des infrastructures de recharge et fournira certains véhicules électriques du pays. Deux Nissan LEAF ont déjà été présentées à l’occasion de l’anniversaire du Roi du Bhoutan.

Publicité


Le premier objectif est de voir 2 000 VE circuler dans les rues de la capitale, Thimphu. Il s’agira d’abord de s’occuper des véhicules officiels et des taxis.

Carlos Ghosn salue l’initiative du Bhoutan et déclare : « Miser sur la voiture électrique comme le fait le Premier Ministre du Bhoutan demande beaucoup de courage, de volonté et d’intuition et je suis heureux de soutenir ce projet ».

Le Bhoutan servira-t-il d’exemple pour d’autres pays ?

Publicité