A quelques jours de la présentation officielle, Audi débute la production de l'e-Tron. Les tout premiers véhicules ont été assemblés le 3 septembre dans l'usine de Bruxelles.

Ils sont une poignée de clients à avoir pré-commandé l’Audi e-Tron sans même connaître ses caractéristiques et son style définitifs. La mise en production du véhicule les rassurera. Le tout premier exemplaire est sorti lundi des lignes de l’usine de Bruxelles. Un site entièrement rénové pour l’assemblage du premier véhicule électrique d’Audi et de ses batteries.

La marque aux anneaux se vante d’une « production de masse neutre en CO2 » grâce à son usine qui « compense toutes les émissions […] principalement en utilisant de l’énergie de sources renouvelables, mais également par des projets environnementaux ». Le toit de l’usine est notamment recouvert de panneaux photovoltaïques.

En chantier depuis l’été 2016, le site de Bruxelles a du fournir 200.000 heures de formation à ses employés. A-priori équipée d’un moteur de 408 chevaux, d’une batterie offrant environ 400 kilomètres d’autonomie et d’une charge ultra-rapide 150 kW, l’Audi e-Tron sera dévoilée le 17 septembre. L’événement se tiendra à San-Francisco et permettra de connaître les spécifications exactes du véhicule.