La Norvège est l’un des pays les plus électromobiles du monde. Renault vient d'y démarrer la commercialisation de la ZOE. Comment sera-t-elle accueillie ?

20% des véhicules vendus en Norvège au mois de mars étaient électriques. Parmi ceux-ci, la Tesla Model S s’est une fois de plus imposée avec 1 493 immatriculations.

Pour se faire une place dans ce marché, Renault y a adapté sa proposition commerciale…

Tout d’abord, la Zoe s’y vendra batteries incluses afin de pouvoir être éligible aux aides à l’achat.



Incluse aussi, la Wallbox permettra aux futurs acheteurs norvégiens de recharger leur véhicule à domicile. Une offre particulièrement intéressante puisque les standards des prises norvégiennes ne sont pas compatibles avec la Zoe.

Enfin, trois offres différentes sont proposées :

  • Life Easy : à partir de 21 500€ + Wallbox de 3kW
  • Intense Easy Charge : à partir de 23 800€ + Wallbox de 3kW + équipements supplémentaires (sellerie cuir, caméra de recul, jantes alliage 16 pouces…)
  • Intense Supercharge : à partir de 24 900€ + Wallbox de 11kW (80% de la batterie rechargée en 2 heures)

La Renaut Zoe sera présentée aux utilisateurs norvégiens qui pourront la tester durant le « Zoe expérience tour » qui durera 8 semaines. Plusieurs bornes de recharge compatibles seront également installées dans une cinquantaine de supermarchés Kiwis.