Rimac

Essayer La première Rimac Nevera part entre les mains du pilote Nico Rosberg ?

Configurez votre véhicule La première Rimac Nevera part entre les mains du pilote Nico Rosberg ou demandez un essai gratuitement.

Parti d’un bricolage électrique sur une vieille BMW Série 3 E30, Mate Rimac est désormais à la tête de l’entreprise Bugatti-Rimac. C’est son entreprise qui se cache derrière la Nevera, une supercar qui règne en haut de la chaîne alimentaire des voitures électriques.

Après plus de cinq années de développement, la supercar est dorénavant une réalité : les premiers exemplaires sont sur les chaînes de montage, les immatriculations arrivent et la toute première voiture d’une série de 150 exemplaires vient d’être livrée.

Les 1 914 ch de la Rimac Nevera vont-ils impressionner Nico Rosberg ?

Son heureux propriétaire est un habitué des hautes performances puisqu’il ne s’agit ni plus ni moins que de Nico Rosberg, champion du monde de Formule 1 en 2016 et youtubeur à ses heures de retraités des sports mécaniques. Il a ainsi la chance de recevoir le châssis frappé #001, en configuration full-black (sauf les jantes, ouf !), qui vient en réalité après la #000, propriété de Rimac.

Et parce qu’il est toujours bon de les rappeler, parlons des chiffres : la Rimac Nevera dispose de 1 914 ch pour 2 360 Nm de couple. Elle peut exécuter, c’est le mot, le 0-100 km/h en 1,97 s et le 0-300 km/h en 9,7 s. Le tout pour une autonomie de 462 km dans des conditions normalisées. Le prix de la machine ? Un peu plus de deux millions d’euros.

À lire aussi La Rimac Nevera explose le chrono’ même sur les bornes Ionity