Lancée en 2014, la sportive hybride-rechargeable pourrait abandonner son moteur essence pour relancer sa carrière. BMW envisage d'y intégrer la même chaîne de traction que sa future iNext.

Selon le magazine britannique Autocar informé par « des sources de la société », BMW s’apprêterait à transformer la i8 en véhicule 100% électrique. Le constructeur doit arrêter sa décision avant la fin de l’année pour une commercialisation probable à partir de fin 2023. Le coupé hybride-rechargeable pourrait alors embarquer la même chaîne de traction que le concept de crossover iNext prévu pour 2021. Celui-ci sera assemblé dans l’usine de Dingolfing et équipé de batteries dont les cellules sont fournies par CATL. Le fabricant chinois produira ses cellules en Allemagne puisqu’il doit ériger une usine à Erfurt en 2021, conformément à l’accord passé avec BMW.

Mise à jour en 2018, la BMW i8 est désormais équipée d’un batterie de 11,6 kWh pour 55 km d’autonomie électrique NEDC et d’un moteur électrique de 143 ch. Il est épaulé par un moteur essence de 231 ch pour une puissance cumulée de 374 ch et un couple de 570 Nm. La vague d’électrification dans l’automobile emportera sans aucun doute son bloc thermique. Sans atteindre ses performances démentielles, la BMW i8 pourrait alors se placer en concurrente du futur Tesla Roadster.

La nouvelle BMW i8 sera t-elle 100% électrique ?
4.5 (90%) 8 vote[s]