Confrontés à d’importants délais de livraison sur certains marchés, la marque coréenne songerait à lancer en Europe la production de voitures électriques.

Si le Kia e-Niro est un succès indéniable en Europe, la marque doit aujourd’hui composer avec les limites de production de son usine coréenne. Pour 2019, les livraisons seront ainsi limitées à 3.000 véhicules et ce quel que soit le nombre de commandes obtenues. Pour le nouveau Kia e-Soul, la situation ne sera sans doute pas meilleure.

« Aujourd’hui, notre problème n’est pas de savoir si nous pouvons vendre ces voitures, mais combien nous sommes capables d’en obtenir » résume Emilio Herrera, directeur des opérations de Kia en Europe. Sur certains marchés européens, les temps d’attente peuvent être supérieurs à un an.

Interrogé par Automotive News, le dirigeant estime que la fabrication de voitures électriques en Europe réduirait considérablement les délais. Une réflexion également motivée par l’arrivée de LG Chemical et SK Innovation. Les deux fournisseurs batteries de Kia envisagent de fabriquer des batteries en Hongrie, en République Tchèque et en Slovaquie.

Kia envisage de produire des voitures électriques en Europe
3.3 (65.63%) 32 votes