La Porsche Taycan est capable d’accélérations dantesques. Mais il lui faut de la place pour s’exprimer, comme vient de le constater ce propriétaire.

Avec la Taycan, Porsche veut convertir toute sa philosophie à l’énergie électrique. En résulte une berline sans émission dotée d’une puissance phénoménale, pouvant évoluer à train de sénateur, défier le chrono en ligne droite et même drifter pendant de longues minutes. Mais pour en profiter, il est nécessaire d’avoir de la place autour de la voiture.

C’est ce que ce conducteur anglais vient d’apprendre à ses dépens dans une rampe d’accès menant au garage d’une maison. Après un bref arrêt, la Porsche Taycan s’est mise à accélérer subitement avec les roues braquées : après avoir percuté un SUV garé, la berline a terminé sa course folle sur une BMW Série 1 qui n’avait rien demandé.

Publicité


I Believe I can fly

Les causes de cet accident sont assez floues, certains évoquant un problème technique, l’activation du Launch Control au mauvais endroit ou encore une confusion entre la pédale de frein et d’accélérateur. Cette dernière hypothèse semble être la bonne selon les témoignages des résidents du quartier. Toutefois, il semblerait que la pression sur la pédale d’accélérateur a été bien trop forte.

Preuve en est avec le Vauxhall noir qui a très facilement été déplacé par la débauche du couple de la berline électrique, sans nul doute dans une configuration Turbo S de 761 ch pour 1,050 Nm. Fort heureusement, aucun blessé n’est à déplorer suite à cet incident, le conducteur étant simplement bouleversé en descendant de sa berline électrique affichée chez nous à partir de 189 934 €.

Publicité