Hyundai Ioniq hybride rechargeable - La photo moteur

Présentée aux côtés de ses versions hybride et hybride rechargeable, la Hyundia Ioniq électrique se révèle au salon de l'automobile de Genève. Sera t-elle capable de concurrencer la Nissan Leaf ?

Côté design, la Hyundai Ioniq reste assez sage, la déclinaison électrique se distinguant par une calandre grise, des projecteurs à LED et des blocs-feux arrière exclusifs. Du côté des couleurs, le Blazing Yellow sera une teinte exclusive à cette version électrique et viendra s’ajouter au Marina Blue, Phoenix. Berline 5 portes, la Ioniq adopte un profil particulièrement effilé pour améliorer son aérodynamisme annoncé à 0,24 Cx.

A l’intérieur, la Ioniq électrique se caractérise par plusieurs inserts couleur cuivre pour symboliser la transmission de l’électricité tandis qu’un écran TFT 7 pouces, compatible avec Apple Car Play et Android Auto, donne toutes les informations liées au véhicule et à la navigation.

Charge rapide Combo CCS 100 kW

Sans forcément chercher à faire mieux que la concurrence, la Hyundai Ioniq électrique suit la tendance avec une batterie lithium-polymère de 28 kWh annonçant une autonomie supérieure à 250 kilomètres kilomètres et une consommation moyenne de 12.5 kWh/100 km. Celle-ci vient alimenter un bloc moteur électrique de 88 kW et 295 Nm autorisant jusqu’à 165 km/h de vitesse de pointe. A l’usage, trois modes de conduite seront proposés : SPORT, NORMAL et ECO.



Au final, c’est par le type de charge que la Ioniq électrique se distingue de la concurrence avec un connecteur rapide Combo CCS capable de recevoir jusqu’à 100 kW de puissance, Hyundai annonçant un temps de recharge à 80 % en 24 minutes. Un facteur intéressant qui démontre la montée en puissance attendues des standards de charge rapide mais qui se révèle inutile à ce jour, la majeure des bornes Combo déployées se limitant à 50 kW. Côté AC, la Ioniq électrique est équipée d’un chargeur embarqué de 6.6 kW autorisant une charge complète en 4 à 5 heures via une wall-box 7 kW. Reste à savoir s’il sera proposé de série ou en option.

Aussi en hybride et en hybride rechargeable

Au-delà de tout électrique, Hyundai offrira le choix à ses clients avec deux autres types de motorisations alternatives :

  • Une version hybride associant un bloc essence 1.6 Gdi à un moteur électrique de 32 kW et 170 Nm alimenté par une batterie lithium polymère de 1.56 kWh. Au total, le système 141 chevaux de puissance et 270 Nm de couple et Hyundai annonce une valeur cible de 79 g CO2/km.
  • Une version hybride rechargeable dotée du même moteur essence cette fois couplé à un moteur électrique de 45 kW et à une batterie 8,9 kWh revendiquant jusqu’à 50 km d’autonomie.

De nombreuses questions en attente

Date de commercialisation, prix, niveaux de finition, options proposées, batteries achetées ou en location etc… si les caractéristiques de la Hyundai Ioniq électrique n’ont presque plus aucun secret pour nous, de nombreuses questions restent en attente de réponse et permettront de savoir si cette nouvelle berline électrique est capable de rivaliser avec sa principale concurrente : la Nissan Leaf !

Hyundai Ioniq électrique : les photos au salon de Genève