Hyundai a révélé à l’occasion du salon du véhicule utilitaire de Hanovre le H350 Fuel Cell, un concept de minibus fonctionnant à l’hydrogène.

Si Hyundai mise actuellement fort sur l’électrique avec la nouvelle Ioniq, le constructeur compte également beaucoup sur le développement de la pile à combustible. Alors qu’il travaille déjà sur l’hydrogène depuis quelques années, notamment avec son SUV ix35 Fuel Cell, le constructeur coréen vient de présenter au salon du véhicule utilitaire de Hanovre le H350 Fuel Cell, un concept de minibus à hydrogène.

Doté d’une architecture conçue pour ne pas empiéter sur l’espace de chargement, le Hyundai H350 Fuel Cell peut embarquer jusqu’à 14 passagers dans sa configuration minibus. En déclinaison utilitaire, il peut contenir jusqu’à cinq palettes au format « standard ».

hyundai-h350-fuel-cell-0003



422 kilomètres d’autonomie

Répartis sous le plancher, les quatre réservoirs embarquent jusqu’à 7.05 kg d’hydrogène sous pression à 700 bars, soit l’équivalent de 175 litres.

En ce qui concerne l’autonomie, le Hyundai H350 Fuel Cell revendique jusqu’à 422 kilomètres pour un plein de l’ordre de 4 minutes.

D’une puissance de 100 kW, le concept autorise jusqu’à 150 km/h de vitesse maximale tandis que l’énergie électrique produite par la pile à combustible transite par une batterie lithium-ion polymère de 24 kW.

Pour l’heure, Hyundai n’indique pas si cet H350 Fuel Cell sera un jour commercialisé.