Révélée à l’occasion du salon de Canton et attendue en 2019 sur le marché chinois, la GAC Aion S cherche clairement à s’attaquer à Tesla sur le segment de la berline électrique premium.

Quasi inconnu en Europe, GAC est l’un des poids-lourds de l’industrie automobile chinoise. Sixième constructeur du pays,  Guangzhou Automobiles Cie (GAC) dispose déjà d’un SUV 100 % électrique, le G3, et complétera sa gamme dès l’an prochain avec la Aion S, une berline électrique à la philosophie proche des modèles de Tesla. S’il ne dit pas grand-chose quant aux caractéristiques de son modèle, GAC promet une autonomie de 500 kilomètres, des dispositifs d’aides à la conduite avancées et un coefficient de traînée proche de celui de la Model 3.

En Chine, la GAC Aion S arrivera très rapidement puisque son lancement est annoncé pour 2019. Quant à l’Europe, il n’est pas impossible de voir un jour débarquer l’offre électrique du constructeur chinois. Au mondial de Paris, GAC disposait déjà d’un stand. Situé juste en face de Tesla, il y présentait une grande partie de ses modèles, dont le SUV électrique G3, annonçant une arrivée pour 2020 sur le vieux continent…

Publicité


Publicité