Promise pour 2021, la berline électrique du jeune constructeur norvégien Fresco Motors espère connaitre le même succès que les modèles de Tesla sur un marché particulièrement friand de voitures électriques.

Si la Norvège est aujourd’hui considérée comme le premier marché mondial pour la voiture électrique, du moins en termes de taux de pénétration, le pays ne compte plus aucun constructeur national depuis l’arrêt de la production de la petite T!nk, en août 2012. Depuis lors, personne n’avait repris le flambeau. Du moins jusqu’à maintenant… Fondée en 2016, la startup norvégienne Fresco Motors vient de présenter les images de son premier modèle.

Affichant 4.807 mm en longueur, la Reverie se place entre le gabarit de la Model S (4.970 mm) et celui de la Model 3 (4.690 mm). Pour l’heure limitée à de simples rendus 3D, la voiture électrique de Fresco promet un 0 à 100 km/h abattu en 2 secondes et une vitesse de pointe de 300 km/h.

A ce stade, le jeune constructeur ne donne pas plus d’indications quant aux caractéristiques et au tarif de son modèle, se contentant simplement d’annoncer la présence d’un chargeur sans fil et d’un système de batteries à la fois modulaire et « portable ».



En attendant d’en savoir plus, il est d’ores et déjà possible de « réserver » le véhicule via le site internet du constructeur. Selon le fondateur de la marque, Espen Kvalvik, les premiers exemplaires de la Reverie pourraient être livrés dès 2021. Sans doute sous réserve que la marque trouve les investisseurs nécessaires au lancement de la production. Affaire à suivre !