Pour se faire une place dans le segment des SUV électriques, le Ford Mustang Mach-E proposera de nouvelles technologies, comme un mode de conduite mains-libre.

Dans le segment des voitures électriques, la bataille technologique fait rage. Tous les constructeurs développent de nouvelles solutions inédites, avec dans le viseur Tesla et son avance en la matière. Directement en face du Model Y, le nouveau SUV de Dearborn mettra aussi l’accent sur les technologies de conduite embarquées.

Le Ford Mustang Mach-E sera équipé du Co-Pilot360 2.0, un dispositif complet de conduite autonome. Ce pack embarque une multitude de caméras et de capteurs et propose le frein automatique d’urgence, l’aide au maintien dans la ligne ou le frein automatique en marche arrière.

Le mode « mains-libres » ne sera disponible que sur une sélection de routes

Tous ces systèmes couplés proposeront aussi le dispositif Active Drive Assist, qui autorisera une conduite parfaitement autonome sans poser les mains sur le volant. Pour y arriver, le système repose sur une caméra posé derrière le volant et orientée sur la tête et le regard du conducteur pour capter son attention. D’après le constructeur, la calibration de l’intelligence artificielle permet même de capter les informations avec la présence de lunette de soleil.

Alors que Ford se félicite de disposer d’une fonctionnalité indisponible sur le Tesla Model Y, le système ne sera en revanche activé que dans certaines zones pré-définies. Dès le lancement, près de 160.000 km de routes réparties à travers les Etats-Unis pourront faire apparaître le logo « Mains-Libre » sur le combiné d’instrumentation. Aucune indication n’a pour le moment été livrée sur sa disponibilité en Europe, où la législation est plus ferme.