La wallbox Ford.

Le constructeur américain se prépare à entrer sur le marché de la voiture électrique avec son SUV « Mach E ». En parallèle, il proposera une wallbox spécifique et une carte permettant d'accéder entre autres au réseau ultra-rapide Ionity.

Certains constructeurs de véhicules électriques mettent un point d’honneur à commercialiser leur propre borne de recharge domestique. Une wallbox au design souvent unique, flanquée du logo de la marque comme le fait Tesla, BMW, Mercedes, Audi, Volkswagen et Porsche. Ford a choisi la sobriété en dévoilant un boîtier noir et blanc compact et épuré. Il sera proposé en 2020, lors de la sortie de son SUV électrique connu sous le nom de code « Mach E ». Doté d’un connecteur type 2, la wallbox sera capable de charger « jusqu’à cinq fois la puissance d’une prise domestique classique » annonce Ford. Délivrant au maximum 12 kW AC, elle devrait pouvoir boucler le plein du Mach E en 8 heures.

En partenariat avec NewMotion, la marque fournira également un « FordPass », une carte d’accès aux bornes publiques. Elle permettra d’accéder à « plus de 125.000 sites de charge dans 21 pays » et notamment au réseau ultra-rapide Ionity, dont Ford est actionnaire aux côtés des groupes Volkswagen, BMW, Daimler et Hyundai. Son SUV pourra s’y recharger jusqu’à une puissance de 150 kW DC, soit « 93 km en 10 minutes ». Dans un communiqué, Ford annonce aussi une autonomie de 600 km sous la norme WLTP pour le Mach-E. Le véhicule sera commercialisé l’année prochaine.

Publicité


Publicité