En discussion depuis plusieurs semaines, Fisker et l’équipementier canadien Magna ont officialisé ce jeudi 15 octobre leur coopération pour l’industrialisation du Fisker Ocean.

À l’instar de la Jaguar i-Pace, le futur SUV électrique de Fisker sera assemblé par Magna Steyr, filiale de Magna, sur le site autrichien de Graz. Révélé en début d’année à l’occasion du CES Las Vegas, le SUV électrique associera une architecture développée par Magna à la plateforme aluminium mise au point par la marque américaine. La mise en production des premiers véhicules est prévue pour 2022.

Outre l’aspect industriel, l’accord conclu entre les deux entreprises prévoit également une entrée de Magna au capital de Fisker.

Concurrent du Model Y

Présenté comme la « revanche » d’Henrik Fisker sur son rival Tesla, le Fisker Ocean se place en concurrence directe avec le Tesla Model Y. Décliné en deux ou quatre roues motrices, le SUV américain reçoit une batterie de 80 kWh autorisant 400 à 480 km d’autonomie. Dans sa version de base, il est annoncé à un prix inférieur à 40 000 dollars.

Publicité


Publicité