Six ans après sa commercialisation, la sportive hybride-rechargeable rentre au garage. BMW annonce qu'elle ne sera pas renouvelée.

« En avril 2020, la production de la BMW i8 s’achèvera comme prévu ». La déclaration de BMW au média allemand Ecomento scelle définitivement la fin de carrière du bolide hybride-rechargeable. Une sortie du catalogue célébrée par le lancement d’une édition spéciale « Ultimate Sophisto » limitée à 200 exemplaires. La BMW i8 cédera sa place à la version de série du concept Vision M NEXT d’ici 2022 ou 2023. Le prototype 100% électrique développera une puissance de 441 kW (600 ch) et atteindra les 300 km/h.

Un nouveau véhicule-vitrine qui remplacera la motorisation essence-électrique de l’i8. La sportive déclinée en coupé et roadster délivre jusqu’à 266 kW (362 ch) cumulés dont 231 ch fournis par le bloc essence. Avec sa mini batterie de 5 kWh, elle ne peut pas dépasser les 35 km d’autonomie en mode tout-électrique. Vendue à partir de 145.950 euros, la BMW i8 n’a jamais fait fureur. Depuis 2013, elle s’est écoulée à un peu plus de 7000 exemplaires. L’arrêt de la production de la i8 entraînera également celle de la i3 à plus longue échéance. Malgré son relatif succès, la citadine électrique ne sera pas non plus renouvelée.

Publicité


Publicité