Le Directeur général de Renault, Luca de Meo, a confirmé que la fin de vie de la ZOE était actée. La citadine électrique au losange laissera la place à la future Renault R5 électrique.

Véritable best-seller depuis son lancement, la Renault ZOE ne connaîtra pas de descendance. C’est Luca de Meo, Directeur général du Groupe Renault, qui l’a confirmé lors de l’annonce des résultats financiers du groupe, en déclarant que la citadine électrique laisserait sa place à la future R5 « zéro émission ».

Cette dernière n’est pour l’instant qu’à l’état de concept, mais Renault la commercialisera en 2024. C’est donc à ce moment-là que la ZOE, restylée il y a deux ans, tirera sa révérence.

La Renault ZOE est arrivée sur le marché en 2012 et a connu plusieurs versions, qui ont toutes rencontré un vif succès. Jusqu’à l’an dernier, elle était la voiture la plus vendue en France.

La nouvelle R5, que De Meo considère comme un « produit assez fort », reposera sur la plateforme CMF-B EV du groupe et sera « très compétitive en termes de coûts ». Ainsi, la R5 électrique pourrait arriver à un prix aussi compétitif, sinon plus, que la ZOE actuelle, proposée à partir de 32 500 € hors bonus. Si l’on ajoute à cela l’aspect nostalgique, il semble clair que cette future Renault 5 aura tout pour réussir.