S’engageant à éliminer progressivement l’ensemble des modèles thermiques de sa gamme à compter de 2025, Fiat compte devenir une marque 100 % électrique d’ici à 2030.

Si elle a mis du temps à sortir sa première voiture électrique sur le Vieux Continent, Fiat passe à la vitesse supérieure. Après avoir lancé l’an dernier sa nouvelle 500 dans une seule et unique version électrique, la marque italienne va progressivement électrifier l’ensemble de sa gamme.

« Entre 2025 et 2030, notre gamme de produits deviendra progressivement électrique uniquement. Ce sera un changement radical pour Fiat », a indiqué le patron de Fiat, Olivier François, lors d’une conférence de presse organisée ce vendredi 4 juin. Une décision qui fait écho à celles de plusieurs pays, dont le Royaume-Uni, d’interdire la vente de véhicules thermiques à compter de 2030.

À ce stade, Fiat n’a pas communiqué de détails quant à son plan produit, se contentant de rappeler que cette offensive ne s’appliquera pas seulement aux voitures urbaines.



Pour maintenir des tarifs compétitifs, la marque devrait profiter de sa récente alliance avec PSA pour « piocher » dans les différentes plateformes de Stellantis. Outre la eCMP, réservée aux petits modèles, le constructeur turinois devrait également se servir de la future plateforme eVMP. Attendue en 2023, celle-ci devrait être étrennée sur la future Peugeot 3008 électrique.

À l’échelle européenne, Fiat n’est pas le seul constructeur à s’orienter vers une gamme 100 % électrique. En mars, Mini annonçait également vouloir devenir une marque 100 % électrique d’ici 2030.