Souhaitant surfer sur le succès de Tesla, la nouvelle marque américaine Faraday Future se lance dans l’aventure du véhicule électrique. Premier modèle attendu pour 2017.

Société californienne, comme Tesla, Faraday Future, ou FF, a été discrètement fondée en 2014 et rend hommage à Michaël Faraday, célèbre physicien connu pour ses nombreux travaux dans le domaine de l’électromagnétisme et de l’électrochimie.

A ce jour, FF compte déjà quelques 200 employés qu’elle a su recruter parmi les talents des plus grands constructeurs. On y trouve notamment Richard Kim, un ancien de BMW qui a travaillé sur la i8 et la i3, Nick Sampson qui a participé au développement du châssis de la Model S ou encore Silva Hiti qui a travaillé sur la motorisation de la Chevrolet Volt. Il y a même un ancien de SpaceX, la société astronautique détenue par Elon Musk.

Premier modèle en 2017

Attendu pour 2017, le premier modèle de Faraday Future n’annonce rien de moins qu’une « révolution » dans le domaine automobile similaire et n’hésite pas à se comparer à l’avènement d’internet.

Publicité


« Voici ce que les véhicules de Faraday Future auront en commun avec les voitures d’aujourd’hui : quatre roues. Et voici ce qu’ils auront de différent : presque tout le reste » précise le constructeur sur son site internet, annonçant vouloir « conduire l’industrie automobile vers le futur ».

Sans encore préciser de caractéristiques, Faraday Future se contente de révéler un premier teaser pour nous faire patienter. Espérons à présent que les résultats seront à la hauteur des annonces du jeune constructeur. A suivre…

Publicité