elon-musk-autopilot

Lors de la conférence annuelle des actionnaires de Tesla Motors, Elon Musk a expliqué qu’il s’investissait personnellement dans le développement du système de pilotage automatique des voitures électriques de la marque.

Tesla devrait proposer prochainement sa fonction « autopilot » pour les Model S, qui consiste en un pilotage automatique sur autoroute et d’autres fonctions comme la possibilité de garer la voiture toute seule ou de l’appeler pour qu’elle vienne chercher son conducteur (sur propriété privée uniquement).

Le patron de la marque, Elon Musk, a expliqué qu’il s’investissait personnellement dans ce projet, au point de jouer les cobayes. Il teste chaque semaine la nouvelle version de l’autopilot avec sa voiture personnelle.

S’il reconnaît que le logiciel est encore perfectible, il indique que les progrès sont rapides et il envisage d’ouvrir rapidement l’accès « en beta » aux conducteurs vers la fin du mois.

Publicité


L’entrepreneur rappelle tout de même que le pilotage automatique nécessite que le conducteur soit attentif et prêt à intervenir en cas de soucis.

Quoiqu’il en soit, avec le big boss qui circule avec le logiciel sur sa voiture et la mise à disposition prochaine au client beta-testeurs, les ingénieurs de Tesla qui travaillent sur l’autopilot doivent avoir la pression !

Publicité