Organisé en marge du salon de Bruxelles, le salon « Dream Cars » marque les premiers pas de l’E-Car 333, une micro-car électrique à trois roues développée par un entrepreneur belge.

Mise au point par Xavier Van der Stappen en collaboration avec le bureau IOL Strategic Design et la société ERIPM, l’E-Car 333 – pour 3 roues, 3 places et 300 km d’autonomie –joue la carte de l’éco-conception avec une carrosserie en lin stratifié, un châssis en acier recyclé et un bas de caisse constitué de plastique de récupération.

Jusqu’à 300 kilomètres d’autonomie

Sur l’aspect technique, le concepteur de l’E-Car annonce plusieurs choix possibles en fonction des besoins du client. Logé à l’arrière, le moteur électrique peut ainsi offrir une puissance de 15 ou 25 kW avec une vitesse de pointe annoncée à 130 km/h tandis que l’autonomie s’étend de 150 à 300 kilomètres en fonction du pack choisi.

Le pack batteries le plus imposant offrirait 28.6 kWh d’énergie pour environ 300 km d’autonomie, le constructeur annonçant une consommation moyenne de seulement 9.6 kWh/100 km.

Publicité


Un concept modulaire

Développée à partir d’un seul et même châssis tubulaire, l’E-Car 333 est présentée comme un concept évolutif « Plug & Play ». En fonction des besoins et des usages, elle peut ainsi être déclinée en 6 versions : cargo, buggy, roadster, hard top, urbaines 2, 3 ou 4 places.

ecar333_versions

A partir de 18 000 €

En termes de prix, E-Car annonce un tarif variant de 18 000 à 42 000 € selon le modèle et l’autonomie désirée. Reste maintenant au petit constructeur à trouver un partenaire industriel pour lancer officiellement la production…

ecar_333_02

ecar_333_3

 

Publicité