Délaissant l'Angleterre, le groupe britannique Dyson a finalement choisi Singapour pour produire sa première voiture électrique. Lancement prévu en 2021 !

Petit à petit, le projet de voiture électrique Dyson prend forme. Initié en 2014, il mobilise aujourd’hui quelque 400 ingénieurs installés dans un nouveau centre de recherche basé à Hullavington,dans le sud-ouest de l’Angleterre. Si on ne sait que très peu de choses quant à cette future voiture électrique signée Dyson, on connait désormais son lieu de production. Ce sera Singapour où le conseil d’administration du groupe a acté la construction d’une usine. Installée sur deux étages, celle-ci doit être achevée en 2020.

« L’équipe automobile de Dyson progresse de manière remarquable depuis les hangars ultramodernes du terrain d’aviation de Hullavington dans le Wiltshire où nous investissons 200 millions de livres sterling. Il est temps aujourd’hui de passer au stade de l’assemblage et de la production » a expliqué Jim Rowan, le PDG du groupe, dans un mail adressé aux employés de l’entreprise.

Si le choix de Singapour a de quoi surprendre celles et ceux qui espéraient une production au Royaume-Uni, Dyson justifie sa décision de plusieurs façons. Il y a d’une part les « compétences avancées » du pays en matière de fabrication mais aussi la proximité du territoire avec des marchés particulièrement porteurs tels que la Chine ou l’Inde.

Attendue en 2021 et présentée comme une voiture d’un nouveau genre, la voiture électrique de Dyson représente un investissement de quelque 2 milliards de livres. Selon les quelques informations communiquées par le constructeur, elle se positionnera sur un segment plutôt haut de gamme, proposera des fonctionnalités autonomes et reposera sur une technologie batterie à électrolyte solide.

Dyson fabriquera sa voiture électrique à Singapour
3.4 (67.5%) 8 votes