Audi A3 e-tron

Le groupe Volkswagen n'en a pas terminé avec les sanctions consécutives au scandale du Dieselgate. Audi, une de ses filiales, annonce avoir « accepté » l'amende de 800 millions d'euros infligée par le parquet de Munich.

Plus de 27 milliards d’euros. C’est à ce jour le coût total du scandale du Dieselgate pour le groupe Volkswagen. Une somme astronomique qui aurait pu d’emblée être investie dans la mobilité électrique et son écosystème. Le constructeur a préféré se risquer à truquer les émissions polluantes de ses véhicules. Il en paye toujours les conséquences.

Filiale du groupe, Audi a annoncé mardi 16 octobre accepter l’amende de 800 millions d’euros réclamée par le parquet de Munich. Le constructeur reconnaît également « sa responsabilité » dans l’affaire. Dans un communiqué, Audi explique que cette sanction « [réduira] le bénéfice annuel en conséquence » sur l’exercice 2018. Une amende qui va se répercuter jusqu’au sommet de la structure puisque Porsche SE, propriétaire du groupe Volkswagen a publié un avertissement sur ses résultats.

Le parquet de Munich a estimé qu’il y a eu « des manquements au devoir de surveillance […] en rapport avec l’homologation des voitures diesel qui ne respectent pas la réglementation ». En juin, le groupe avait déjà écopé d’une amende d’un milliard d’euros prononcée par les tribunaux de Brunswick en Allemagne.

Dieselgate : 800 millions d’euros d’amende pour Audi
4.4 (88.33%) 12 votes