En Chine, Daimler et BYD viennent de révéler la Denza 400, une nouvelle génération de leur berline électrique capable de parcourir jusqu’à 400 kilomètres grâce à une nouvelle batterie 62 kWh.

Alors que tout le monde attend avec impatience l’arrivée de la Chevrolet Bolt et de la Tesla Model 3 qui permettront d’aller au-delà des 300 kilomètres d’autonomie réelle sur un véhicule électrique « grand public », Denza vient de présenter une nouvelle version de sa berline capable de parcourir jusqu’à 400 kilomètres en une seule charge.

BYD Daimler New Technology Co, la joint venture établie entre Daimler et le constructeur chinois BYD, avait lancé la première version de la Denza en Chine fin 2014 en se basant sur la plateforme de la Mercedes Classe B. A l’époque, celle-ci proposait déjà un pack batteries assez généreux par rapport à la concurrence (47.2 kWh) avec une autonomie normalisée annoncée à 253 kilomètres.

Pack batteries 62 kWh

Malgré le succès commercial assez mitigé de la première génération (seulement 3000 ventes en 2015) et sans doute poussé par la politique particulièrement volontariste du gouvernement chinois, BYD et Daimler espèrent relancer les ventes avec cette nouvelle version équipée d’un pack cumulant 62 kWh de capacité énergétique. L’autonomie annoncée s’élève à 400 kilomètres en cycle normalisé, soit de quoi tabler sur environ 300 kilomètres dans la vie réelle.



Pour la recharge, la Denza 400 associe un chargeur AC 3.3 kW pour la charge domestique à un système DC 50 kW au standard chinois GB/T pour la charge rapide et accélérée . Pour la charge domestique, Denza propose des wall-box spécifiques en DC en 10 ou 20 kW. Une approche qui diffère de l’Europe où les constructeurs ont plutôt tendances à rester sur de l’AC en choisissant d’utiliser des chargeurs embarqués plus puissants.

denza-400-02

Deux configurations moteur

Sur la partie motorisation, deux configurations sont disponibles : 86 kW/290 Nm pour le modèle classique ou 135 kW/300 Nm pour l’Aurora, la finition haut de gamme. Si la vitesse maximale reste identique aux deux versions (150 km/h), c’est sur les accélérations que la différence se joue avec un 0-100 km/h franchi en 10.5 s pour la version Aurora contre 14 s pour la version classique.

denza-400-technical-data

A partir de 48 900 €

Sur la nouvelle génération de voitures électriques dites à « autonomie élargie », les chinois seront servis bien avant nous puisque cette nouvelle Denza électrique arrivera sur le marché dans les semaines à venir.

Seul bémol : son prix a été légèrement revu à la hausse. Proposé en cinq couleurs et trois niveaux de finition, la Denza passe de 369 000 yuans (48 900€) pour l’ancienne version à 415 800 yuans (55 100 €) pour la nouvelle hors aides gouvernementales. En Chine, la prime gouvernementale s’élève à environ 7000 € auxquels viennent s’ajouter des aides locales dans certaines villes. A Pékin par exemple, la municipalité apporte 7000 € supplémentaires.

Le constructeur propose également une série spéciale suréquipée. Baptisée Glory et proposée pour 432 800 yuans (57 400 €), celle-ci offre des équipements un peu plus premium et intègre notamment un toit ouvrant panoramique, des sièges chauffants et un nouvel éclairage d’ambiance intérieur.

Bientôt en Europe ?

S’il n’y a aucune chance de voir cette Denza 400 arriver sur le sol européen, sa technologie pourrait être utilisée par Daimler sur certains de ses modèles. Et pourquoi pas une nouvelle génération de la Mercedes Classe B Electric Drive avec batteries 62 kWh ?