Moins médiatisé et plus discret qu’Elon Musk, Jeffrey Brian Straubel est pourtant bel et bien un membre fondateur de Tesla. Depuis 2004, il dirigeait le département technique de l’entreprise.

Mise à l’écart ? Recul souhaité ? Les commentaires vont bon train sur la Toile. Jeffrey Brian Straubel s’est voulu lui-même rassurant en indiquant que ce retrait n’est pas de sa part « un manque de confiance dans la société, l’équipe ou quelque chose comme ça ».

Quoi qu’il en soit, Jeffrey Brian Straubel ne claque a priori pas la porte du constructeur de Palo Alto. Il lui a été confié une fonction de conseiller stratégique. Un poste qu’il est possible d’occuper de bien différentes façons, avec une assiduité plus ou moins grande. Ce qui rend le scénario diversement lisible, alors que Tesla affiche des pertes sur les 2 trimestres échus de 2019.

Rentré lui même en 2006 comme ingénieur en électricité au service de la marque américaine, et dernièrement vice-président technique, Drew Baglino succède à Jeffrey Brian Straubel avec un peu de flou sur les contours exacts de ses fonctions.

Publicité


Publicité