circulation-alternee

La circulation alternée est en place aujourd’hui depuis 5h30. Mais que risquent ceux qui ne respectent pas cette mesure ?

Certains, par choix ou faute d’une autre solution, ont décidé de prendre leur voiture aujourd’hui alors que celle-ci est équipée d’une plaque leur interdisant de circuler. Mais que risquent-ils ?

Selon la Préfecture de Police, les fraudeurs risquent une amende 22 à 75 euros et leur véhicule peut être immobilisé, voir même mis en fourrière. Sur une journée comme aujourd’hui, les risques de mise en fourrière ou d’immobilisation pourraient être très limités…

Près de 700 policiers ont été déployés à Paris pour faire respecter la circulation alternée… Il y a fort à parier que les automobilistes ne respectant pas cette mesure seront nombreux et que les forces de police vont avoir du boulot !



Pour rappel, voici le texte complet qui explique les sanctions et amendes possibles :

« Les contrevenants à la mesure de circulation alternée seront punis de l’amende prévue pour la contravention de 2ème classe (de 22 à 75 euros, selon que le montant est minoré, normal ou majoré), assortie d’une mesure d’immobilisation du véhicule éventuellement suivie d’une mise en fourrière (conformément aux dispositions des articles L. 325-1 à L. 325-3 et R. 411-19 du Code de la route). »