Capture d'écran de la vidéo de Bjorn Nyland.

En voyage en Thaïlande, le youtubeur spécialisé Bjorn Nyland a rencontré le propriétaire d'une Nissan Leaf assez spéciale. La batterie du véhicule a perdu plus de 70% de sa capacité, résumant l'autonomie à 45 petits kilomètres.

Le marché de la voiture électrique est anecdotique en Thaïlande, pour ne pas dire inexistant. Spécialiste du véhicule zéro-émission, le youtubeur Bjorn Nyland s’y est rendu, rencontrant les rares utilisateurs de Bangkok, la capitale. Dans une de ses vidéos, il interroge le propriétaire d’une Nissan Leaf 22 kWh aux performances surprenantes. En effet, la voiture n’a plus que 45 km d’autonomie à pleine charge après avoir perdu plus de 70% de sa capacité.

Capture d’écran de la vidéo de Bjorn Nyland.

Pourquoi la batterie s’est-elle si massivement dégradée ? Le propriétaire explique que sa Nissan Leaf est restée cinq ans statique avec une batterie complètement chargée, exposée dans un showroom avant d’être importée depuis le Japon. Le climat local pourrait également avoir contribué : « le jour il fait plus de 34-35 degrés mais la nuit peut-être 28-30 degrés » et ce toute l’année, annonce l’utilisateur. En l’absence de système de refroidissement performant de sa batterie, la Leaf 22 kWh aurait souffert de la chaleur continue. Produit en 2011, le véhicule pâtit aussi de son âge. En France pourtant, les Nissan Leaf d’âge similaire limitent la perte d’autonomie à quelques dizaines de kilomètres.

Son propriétaire confie être surpris, la jauge d’état de la batterie était au maximum lors de l’achat en décembre 2016. Il a d’ailleurs du débourser la somme considérable de 2,2 millions de bhats (65.750 euros), soit plus de 6 fois le tarif actuel du véhicule en France. « Après quelques mois, quelques kilomètres d’utilisation, [la jauge] à constamment diminué jusqu’à maintenant, il n’y a plus que 30% [de capacité] » explique l’électromobiliste Bangkokien.

Publicité


Publicité