Bateau électrique solaire Silent-Yachts sur base MEB et dessiné par Cupra

Bateau électrique solaire Silent-Yachts sur base MEB et dessiné par Cupra

Il aura suffi que Silent-Yachts frappe à la porte de Volkswagen pour que naisse ce bateau électrique solaire à haute performance.

Installé en Autriche, avec des chantiers navals en Italie, Chine et Thaïlande qui occupent ses 400 salariés, Silent-Yachts a déjà livré depuis 2009 une douzaine de catamarans électriques et solaires, de 13 à 24 mètres de long.

Afin de réduire les coûts et délais de construction, son cofondateur, Michael Köhler, a contacté Volkswagen en 2019. Le groupe allemand, qui venait de lancer un programme d’intrapreneuriat financé sur son fonds d’innovation II, a vite compris tout l’intérêt à répondre favorablement à la demande.

La plateforme modulaire MEB de Volkswagen, sur laquelle s’appuient de plus en plus de véhicules terrestres électriques des différentes marques du groupe et externes, va ainsi être exploitée dans le Silent-Yacht 50. Et ce, avec l’objectif d’en construire une cinquantaine d’exemplaires par an à court terme.



Selon les caractéristiques souhaitées par les clients, les futurs bateaux solaires, équipés d’un générateur diesel de secours, embarqueront jusqu’à 6 batteries, et des moteurs électriques par paire d’une puissance unitaire au choix de 50, 150 ou 300 kW.

L’intégration à des yachts des éléments de la plateforme MEB impose de développer des logiciels spécifiques d’exploitation. Un rôle confié aux habituels partenaires de Volkswagen.

Auparavant division sportive de Seat, Cupra est chargée du design des futures embarcations solaires de Silent-Yacht. On mesure l’étendue de l’apport de la marque devenue indépendante à son travail de rafraîchissement du Silent 55. Si l’esprit d’origine est conservé, le résultat final propulse l’entreprise autrichienne quelques années en avant.