La start-up américaine Canoo présente son second véhicule, une fourgonnette électrique à l’allure autant brute que futuriste, et qui pourrait débarquer en Europe.

Dans le monde de l’utilitaire électrique, de nombreuses startup souhaitent s’imposer. Outre Arrival, Rivian et le dernier-né Zoox, c’est la Californienne Canoo qui tente le coup, mais avec une double approche. Après avoir donné en 2019 la priorité à une petite navette autonome monovolume, électrique bien sûr, Canoo révèle son second projet au nom romantique de MPDV pour « Multi-Purposes Delivery Vehicle » ou « Véhicule de livraison multi-usage ». Bien plus que le premier projet, celui-ci prend des airs très futuristes. On lui trouve même une allure « brut de décoffrage » qui rappelle celle du Tesla Cybertruck. Ses arêtes vives, sa couleur gris foncé et son intérieur spartiate font le lien avec le pick-up, mais on retrouve les optiques de la navette présentée l’an dernier.

Du cube et de l’autonomie

Le Canoo MPDV est taillé pour les petites entreprises et les livraisons du dernier kilomètre. La philosophie : embarquer du volume tout restant très manœuvrable. Bien que conçu outre-Atlantique, il reste à dimensions contenues du moins dans sa petite carrosserie « MPDV1 » de 4,39 mètres de long, la grande « MPDV2 » mesurant 5,21 m. Il peut embarquer 5,66 m3 dans la première version (1,80 m de haut) et 12,7 m3 sur l’autre, également plus haute (2,56 m). En matière de charge utile, l’utilitaire électrique de Canoo promet entre 700 et 900 kg pour le petit MPDV et 600 à 800 kg sur le gros modèle.



Jusqu’à 402 km d’autonomie

Sur l’essieu avant, le moteur électrique à aimant permanent délivre 200 chevaux et surtout, un couple de 388 Nm.

Pour la batterie, trois capacités sont au choix : 40, 60 et 80 kWh. L’autonomie varie de 177 à 402 km pour le gros modèle et s’étend de 274 à 482 km pour le petit. La recharge irait jusqu’à environ 130 kW pour passer de 20 à 80 % en 28 minutes (version 80 kWh).

Bientôt en Europe ?

Bien que le MPDV ressemble à un concept, il semble définitif. Canoo ouvre même les prés-réservations à 100 dollars (82 €), mais aux États-Unis seulement. Il faudra toutefois patienter avant de le recevoir puisque la production en petite série n’interviendra qu’en 2022, et plus largement en 2023. Le tarif de base devrait débuter aux alentours de 33 000 dollars, soit 27 000 €. Pour l’Europe, l’éventualité d’une commercialisation est envisagée. Mais ce ne sera pas avant 2023.

Une troisième carrosserie MPDV3 plus typée camion est également en développement, rentrant dans la catégorie « Class 3 » (soit 4,5 à 6,35 t).